Opus Dei :“Ne place pas ton coeur dans quelque chose qui peut devenir caduc”

Opus Dei
7
“Ne place pas ton coeur dans quelque chose qui peut devenir caduc”
Ne place pas ton coeur dans quelque chose qui peut devenir caduc: imite le Christ, qui s’est fait pauvre pour nous, et qui n’avait où reposer sa tête. Demande-lui de t’accorder, au milieu du monde, un détachement réel, et que rien ne mitige. (Forge, 523)

Nous sommes des hommes de la rue, des chrétiens courants, plongés dans le système circulatoire de la société, et le Seigneur nous veut saints, apostoliques, précisément au milieu de notre travail professionnel, c’est-à-dire en nous sanctifiant dans cette tâche, en la sanctifiant et en aidant les autres à se sanctifier dans cette même tâche. Soyez convaincus que Dieu nous attend dans cette ambiance avec une sollicitude de Père, d’Ami; et pensez qu’en réalisant votre tâche professionnelle en toute responsabilité, non seulement vous subvenez à vos besoins financiers, mais vous rendez un service on ne peut plus direct au développement de la société, vous allégez aussi les charges des autres et vous aidez tant d’oeuvres d’assistance au niveau local et universel, en faveur des individus et des peuples moins favorisés.

En nous comportant normalement, comme nos semblables, et avec le sens du surnaturel, nous ne faisons que suivre l’exemple de Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme. Remarquez combien sa vie est pleine de naturel. Il passe trente ans caché, sans attirer l’attention, comme un travailleur parmi d’autres, et on le connaît dans sa bourgade comme le fils du charpentier. Au long de sa vie publique on ne remarque rien non plus d’étrange ou qui détonne. Il s’entourait d’amis comme n’importe lequel de ses concitoyens et ne se distinguait pas d’eux par sa conduite. Au point que Judas, pour le désigner, doit convenir d’un signe : celui à qui je donnerai le baiser, c’est Lui Il n’y avait en Jésus rien d’extravagant. Je suis très ému par cette règle de conduite de notre Maître, qui passe comme un homme parmi d’autres. (Amis de Dieu, nn. 120-121)
Textes de la semaine

© Opus Dei Bureau d’information
http://www.opusdei.fr · Contact

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s